Le printemps particulièrement chaud de 2014 a favorisé une forte croissance des vignes et une floraison hâtive. En effet, le vignoble allemand ont vu ses premiers bourgeons éclore dès la mi-mai cette année, soit trois semaines avant la normale, ce qui constitue la floraison la plus précoce depuis 2007. Généralement, la floraison commence plutôt à la mi-juin.

« Une floraison en avance signifie des vendanges précoces en 2014, affirme Frank Schulz de l’Institut des vins d’Allemagne.  Il faut compter une centaine de jours pour le mûrissement des raisins, dépendant de la température et des cépages ».

La floraison, « un phénomène discret » qui a une  influence décisive sur les vendanges 

Les grappes de fleurs des vignes sont plutôt discrètes. Elles sont dispersées, ramifiées de façon irrégulière – avec des fleurs ou boutons floraux séparés aux extrémités de chacune des ramifications.  Si la fécondation s’est bien déroulée, ces boutons floraux deviendront ultimement des raisins. De nombreuses vignes revêtent cet aspect « pratique » qu’elles s’autopollinisent et ne sont tributaires d’aucune intervention extérieure d’insectes ou d’animaux. Le nombre total de grappes renseigne sur la récolte à venir – mais soulignons qu’il s’agit là d’un pronostic « précoce ». Bien des choses peuvent survenir entre la floraison et la récolte, comme une infestation d’organismes nuisibles et la maladie, qui peuvent faire mentir le pronostic.

Idéalement, les températures ne devraient désormais plus descendre sous les 15 °C. Le temps frais et pluvieux n’est pas propice à une fécondation optimale; les baies immatures se dessèchent et tombent de la vigne : c’est le phénomène de la « coulure » ou du « millerandage ». Une nouaison déficiente réduit le potentiel de récolte.

C’est pourquoi les viticulteurs suivent de près la période de floraison; dans certains villages, on la célèbre par un « festival des vignes en fleur ». Environ 95 jours séparent la fin de la floraison des vendanges. Les jeunes baies continuent de se développer de la fin juin jusqu’au début de juillet et commencent à mûrir à la mi-août. Le développement réel dépend cependant de certains facteurs tels que la variété de raisin, les conditions météorologiques et les microclimats du terroir. La floraison marque l’arrivée des nouveaux raisins et, par conséquent, le début du millésime 2014.

Information générale

La vigne du point de vue botanique

À l’origine, les vignes de raisin poussaient en forêt et grimpaient aux arbres, comme ces autres plantes rampantes de la famille des lianes qui s’agglutinent aux troncs en quête de lumière. Les premiers pépins de raisins découverts proviennent de l’ère tertiaire (il y a environ 80 millions d’années). Les raisins sauvages des espèces vitis silvestris et vitis caucasica poussent toujours dans la région du Rhin Supérieur, en Suisse et dans les Balkans. Les vins d’aujourd’hui sont élaborés à partir des raisins de l’espèce vitis vinifera, résultat d’une reproduction spécifique, de croisements fortuits et de mutations naturelles. Environ 8 000 différentes variétés sont connues. Dans l’hémisphère boréal, les raisins poussent entre le 30e et le 51e degré de latitude et dans l’hémisphère austral, entre le 30e et le 40e degré de latitude.

Températures idéales

Températures annuelles moyennes de plus de 9 °C (48 °F), températures hivernales ne franchissant pas le seuil de – 20 °C (– 4 °F) en raison des risques de gel.

Période de floraison

Les vignes produisent des grappes de fleurs, constituées d’abord de plusieurs boutons floraux isolés formant un « capuchon ». Le capuchon tombe durant la floraison, laissant apparaître la fleur, et les glandes de la vigne embaument l’air d’un fin parfum. La période de floraison se mesure à partir du moment où environ 25 % des grappes de fleurs ont fleuri (c.àd. que les capuchons sont tombés) jusqu’au moment où environ 90 % des capuchons sont tombés. Dans l’ensemble, cette phase peut durer de 5 à 10 jours, selon les conditions météorologiques.

À PROPOS DES VINS D’ALLEMAGNE

Les bureaux des Vins d’Allemagne dispensant de l’information sont établis dans dix marchés aux quatre coins du globe. Ces bureaux sont chapeautés par le Deutsches Weininstitut (DWI) / l’Institut des vins d’Allemagne situé à Mainz, en Allemagne. Les Vins d’Allemagne visent à accroître la notoriété des vins allemands par des événements promotionnels et éducatifs qui véhiculent une image de prestige et favorisent la vente des vins allemands au Canada. Les Vins d’Allemagne constituent la première source d’information sur les vins allemands auprès des commerçants de vin, des médias et des consommateurs canadiens. Les efforts de promotion et d’éducation déployés par les Vins d’Allemagne sont concentrés principalement sur le riesling, le cépage le plus réputé d’Allemagne.